vendredi 15 octobre 2010

Color Climax

Puisqu'on m'a demandé quelle était cette étrange cassette vidéo titrée First Time Fucker (billet précédent), je lève le mystère. Il s'agit du bootleg d'un super 8 porno danois des années 70.
Avant la vidéo, le porno domestique se commandait en Super 8 par correspondance ou s'achetait très cher dans les sex shop. Il s'agissait même d'une des activités les plus rentables de l'industrie. Color Climax était la plus célèbre et la plus sulfureuse, profitant de la libéralisation des mœurs au Danemark dans les années 70. Je ne sais pas si First Time Fucker est bien produit par la société puisqu'un mystérieux Pussycat Films apparaît au début.
Quoi qu'il en soit, ce qui est évidemment stupéfiant dans le film est ce décor cauchemardesque et le "first time fucker" en question, qui a vraiment l'air de se trouver là par hasard (il me fait penser à une version adolescente du petit garçon qui traversait le Danemark dans Le voyage de Dag).
La musique n'est pas d'origine mais Der Sommer ist vorbei de Rex Gildo, qui me semble tout à fait le genre de chose que ces curieux personnages pourraient écouter. J'ai également coupé juste avant les scènes porno. Pas seulement pour pouvoir mettre sans problème ma vidéo sur Youtube, mais aussi parce que rien n'égale par la suite en pornographie le plan du découpage des citrons.
En bonus, Happy End (1996), film expérimental de Peter Tscherkassky, qui à sa façon est un autre genre de Color Climax.

video








1 commentaire:

  1. Le citron découpé vaut la bougie entre les jambes du jeune garçon.
    First Time Fucker... titre curieusement trivial sur fond fleuri (champs et tapisseries).
    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.